Vocabulaire : comprendre votre agence de communication…

Bolo bolo, bas-de-casse, marronnier… : si vous faites appel aux services d’une agence de communication, il est probable que vous rencontrerez des termes dont le sens vous est obscur. Pour parler le même langage que vos prestataires, voici le vocabulaire le plus courant…

Première étape de votre collaboration : la maquette, élaborée avec du faux texte, ou bolo bolo, qui permet de calibrer le contenu. On l’appelle aussi lorem ipsum ou lipsum.

Pour la réalisation de vos publications, vous allez établir un chemin de fer : il représente le support tel qu’il sera publié, avec les contenus pour chaque page, donnant ainsi une vue d’ensemble de la publication.

Parmi ces contenus, vous risquez de retrouver des marronniers, ces sujets qui reviennent chaque année à la même époque, comme les feuilles des arbres. Ce sont ainsi ces reportages interminables qui vous expliquent qu’il fait froid en hiver et qu’il peut même neiger ! Préférez alors l’originalité pour définir votre angle, c’est-à-dire la façon dont vous allez traiter votre sujet.

Les textes comprendront :

  • la titraille, tout ce qui entre dans la composition d’un titre : surtitre, titre, sous-titre, mais aussi le chapeau ;
  • un chapeau, ou chapô, un petit texte introductif qui résume l’article et joue le rôle d’accroche, pour retenir le lecteur ;
  • les textes, écrits en bas de casse ou minuscules. Dans le vocabulaire de la typographie, la casse est l’ensemble des deux compartiments qui contiennent les lettres, le bas de casse pour les lettres minuscules et le haut de casse pour les majuscules, les lettres accentuées…
  • les textes sont justifiés ou pas. La justification est la façon d’aligner les textes. Un texte est justifié lorsque toutes les lignes sont alignées à gauche et à droite. Ils peuvent aussi être alignés à gauche (fer à gauche) ou à droite (fer à droite) ;
  • des espaces qui séparent les mots : attention, en typographie, l’espace est féminin : une espace.

N’oubliez pas l’ours, cet emplacement qui indique les mentions obligatoires : éditeur de la publication, directeur de la publication, nom et adresse de l’imprimeur, dépôt légal, ISSN.

Une fois la publication prête à être imprimée, une maquette ultime vous sera soumise, pour laquelle vous donnerez votre bon à tirer ou BAT, pour valider le travail.

Pour en savoir plus : le dictionnaire de la presse, du journalisme, des médias et de la typographie, dico-presse.com

encadré sur l'unité de mesure d'un texe : le feuillet, 25 lignes de 60 signes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>