La fin du papier pour la presse territoriale ?

Dans un documentaire* consacré aux nouvelles formes que va prendre l’information dans les années à venir, un chercheur australien annonce la fin du quotidien tel que nous le connaissons : un support papier encombrant, qui salit les doigts, dont les pages se retournent au moindre souffle d’air, mais qu’on aime bien parcourir malgré tout en plongeant son croissant dans un café, surtout le dimanche matin.
Plus de journaux papier en 2029
Selon ce chercheur, dans 15 ans, nous ne nous adonnerons plus à ce passe-temps. Les journaux devraient en effet disparaître en France en 2029. Une révolution annoncée pour 2017, c’est-à-dire demain, aux Etats-Unis, 2022 en Australie ou encore 2024 en Espagne.
Ces évolutions annoncées pour la presse écrite concernent-elles également la presse territoriale ? A priori, la fin du papier, ce n’est pas pour tout de suite…
Une valeur sûre pour les collectivités
Même si le site Internet est devenu incontournable et qu’émergent de nouveaux supports digitaux comme les applications pour smartphone, la forme papier de la presse municipale est plébiscitée par les Français.
Dans le baromètre de la communication locale 2013 Epicéum-Harris Interactive, 84 % d’entre eux déclarent utiliser le journal officiel de leur commune pour s’informer sur la vie locale. La forme papier combinée au mode de diffusion en boîtes aux lettres a la préférence de 83 % des personnes interrogées, et 63 % d’entre elles en font le meilleur canal de réception.
La version papier de la presse territoriale continue donc à avoir les faveurs du public.
Une bonne raison pour les collectivités de lui accorder tout leur intérêt et de soigner ce qui est le premier vecteur d’information sur la vie locale de leurs administrés.
*Presse : vers un monde sans papier ?, de Marie-Eve Chamard et Philippe Kieffer, diffusé sur Arte le 26 août 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>